réflexion

  • Accueil
  • > Archives pour février 2011

13 février, 2011

Quand la terre et le ciel deviennent bleus !!!

Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 15:00
  •  
    • En simple survivant des machoires des pouvoirs successifs, j’abondonne la volonté de me soumettre à leurs lois, j’efface de ma mémoire trop courte des années de pression intérieure; en ma qualité de citoyen mammifère je prends goût à ces vengences populaires et à ces dommages collatéraux, mais, je comprends une chose, que si  ceux qui ont libéré cette terre avaient vu ce désolant spectacle de repression hier(12/02/2011), ils auraient annulé leur engagement patriotique, ils auraient abondonné l’idée de chasser les colonisateurs ou au lieu de combattre l’ennemi, ils auraient déposé les armes à défaut de combattants honnêtes, ils auraient tué l’idée embryonnaire qui animait les hypocrites et les demeurés et les faisait bousculer au pouvoir, mais le cri des uns au lendemain du recouvrement de la liberté, ne dépassait pas le seuil de leurs lèvres cousues.
    • Si ce n’est l’amour profond de cette patrie, beaucoup de gens la fuiront, si ce n’est le devoir d’être présent pour assister à l’incontournable jour de l’émiette-ment du système politique, je choisirai le chemin de la géographie.
    • En simple citoyen je soutiendrai jusqu’à ma mort l’anarchie et ferai de sorte que mes enfants soient ennemis de tout système qui ressemble à celui-ci, je
    • ne laisserai personne piétiner la dignité de mes déscendants et m’opposerai mê
    • me s’il ne me reste qu’un seul neurone, pourvu que ces dictateurs ne vieillissent pas à l’aise, même s’ils font sortir toute l’armée poltronne, je trouve
    • -rai un refuge dans mon Algérie.
    • Il fallait voir ce qu’ont fait les tenues bleues sous les ordres des chefs fatigués, il fallait admirer comment des bourreaux éxécutaient les instructions non discutées, comme si les officiers de police étaient incapables de réfléchir par eux-mêmes, comme si les agents du désordre(30000) étaient vides de toute réflexion quant à la raison qui avait poussé ces protestataires à se révolter !!!
    • Tout Algérien sous n’importe quelle casquette demeure ignorant de sa situation de sale éxécutant sans qu’il soit apte à réaliser qu’il est aussi un citoyen opprimé. D’où vient cette profonde soumission à l’ordre !!!
    • Tout d’abord, de sa croyance fragile qu’il est le protecteur du citoyen, de l’enseignement ou du bourrage de cerveau qu’il a reçus aux casernes, de la pseudo-protection qu’il  a eue du pouvoir, des assurances infondées que tout système est infaillible, de son niveau intellectuel lacunaire, de sa foi imperturbable que les armes et les bombes lacrymogènes instaurent la Paix.
    • Ensuite, que le fait d’opprimer son voisin agitateur, lui gonflerait les galons et le hisserait aux nues, enfin, que le fait de choisir leur camp le sauverait des regrets et des remords.
    • Il fallait voir dans les yeux des officiers le plaisir qu’ils prenaient de matraquer les manifestants, comme si ces citoyens venaient s’offrir de belles vacances, il fallait comprendre combien était étrange de se sentir Algérien !!! 
    • Le pouvoir se drape de soie alors que ses vigiles nettoient les rues de la trace des pas laissée derrière les manifestants sur les places-témoins, n’ont-ils pas honte ceux qui servent aveuglément ces quidams,ceux-là mêmes qui pourraient les licencier pour cause d’insubordination, veulent-ils quand
    • même qu’on se souvienne d’eux qu’ils n’ont pas failli à leur mission !!! 
    • Des jours féroces attendent ce retournement de situation et ils verront de quoi serait capable un peuple en furie !!!
  •    

        

  •  

    12 février, 2011

    L’état d’urgence s’habille en bleu maintenant !!!

    Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 21:10

    Aujourd’hui les forces d’intervention policières(30000) ont excellé dans l’art de l’oppression et des arrestations de personnalités non sans importance,des flics analphabètes ont conduit un Boumala,un Benhadj aux arrêts, on peut dire que le pouvoir est non reconnaissant et ingrat, il a oublié que le premier l’a honoré par ses émissions à la hauteur et le second lui a provoqué la peur dans le ventre !!!…la TV3 vient de montrer des images où des citoyens gonflés par les dernières promesses, fustigeaient cette marche et ses inquisiteurs, ils dénonçaient les mains qui veulent créer la zizanie, la peureuse télévision ne s’interessait qu’à ceux qui défendaient les intérêts de la république bananière.

    Un officier de police qui voulait tester son intélligence et son integrité, posa cette question qui gonflait ses stériles testicules au maître Abdenour: »d’après vous monsieur, est-ce logique, en tant qu’homme de droit, de manifester sans avoir l’aval du ministère de l’intérieur! »,et M.Yahia lui répondit qu’il ne savait pas qui devrait l’autoriser, est-ce ce pouvoir ou le peuple !!!

    La débilité de cet homme qui représente l’ordre a empêtré encore plus cette nation dans la vase. Pour dire simplement  que plus le temps passe plus on s’enfonce dans l’ignorance et l’excès.Est-ce que El Hamel, Ould Kablia, Zerhouni, boutef et co sont-ils satisfaits de leur AIE !!! 

    Les récentes augmentations des salaires de 50% pour les flics furent comme la poudre de perlimpinpin jetée à leurs yeux, le résultat s’est démontré aujourd’hui, ils ont effectué un travail de force méticuleux, quel courage !!!

      »vous invitez quelqu’un quand vous voulez dire du bien de vous-même, et quand vous l’aurez induit à bien penser de vous-même, alors là, vous penserez du bien de vous-même ».Nietzsche.

    Quand dire c’est désédimenter…

    Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 13:33

    Le pouvoir algérien ne cesse de mâter les foules revendiquant plus d’ouverture et de transparence dans les places publiques de crainte que les syndrômes tunisien et égyptien ne l’affectent, il veut nous signifier qu’il n’a jamais été d’accord avec l’esprit des lois, celui des légitimes droits existentiels, il ne veut guère qu’on se moque de lui dans la scène internationale et devant ses marabouts prépayés, il continue d’ignorer la légalité de partage des idées et des richesses longuement escamotées.Comment arriverons-nous à plaider notre cause dans cette diversité de  complexes sédimentés ! est-ce en faisant le bilan de notre archéologie du savoir ou en essayant d’organiser une rencontre en catimini avec des intellectuels afin de constituer une élite capable d’avoir son mot à dire dans les grandes décisions !

     Pourquoi faut-il toujours qu’on médite trop sur notre sort, qu’on se place dans le camp des victimes éternelles qui n’ont pas su se défendre, la colonisation est chez nous et nous sommes les indigènes, faut-il alors lutter ou s’abstenir du fait de se considérer libre ou esclave des contraintes de cet état-nation qui ne se retrouve pas avec des concepts trop significatifs pour son prompt avènement et sa fausse instauration !

    Certes, l’élite algérienne n’a pas à justifier sa présence, car elle n’existe pas, mais sa seule existence dépendrait de la conscience individuelle de chaque cultivé si bien que la somme des volontés à revendiquer les réformes se ferait sentir du fait même de cette prise de conscience.

    Je ne nie pas que je suis un potentiel patient qui veut s’allonger sur le fauteil du psy lui racontant ses antécédantes pathologies, juste pour voir où mènerait ma guérison, mais un simple citoyen qui en a marre d’appartenir à cette nation orgueilleuse et extrêmiste dans ses façons de voir les choses et de traîter les Hommes, cest tout.

    Tellement les choses sont arrivées trop vite qu’on a l’impression d’avoir besoin de personnes nobles à qui on peut faire confiance en fractions de seconde, mais, comme la Terre effectue ses révolutions périodiquement, on est obligé de même,  de ne pas précipiter la marche vers la délivrance, vers l’absolution…l’inverse du big bang….

    11 février, 2011

    L’Egypte de Moise.

    Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 20:20

    c’est pénible de quitter son trône après tant d’années de torture et d’agissement despotiques sur un peuple qui ne cherchait qu’à adorer Dieu et à manger à sa faim dignement,c’est dur de rentrer chez-soi après des jours de résistance et de liesse,la rue a fait oublier aux Egyptiens qu’elle n’était pas seulement un espace de promenade et déambulation mais bel et bien,un piédestal sur lequel on peut dorénavant,s’inscrire en martyr,un lieu à partir duquel l’on peut déloger n’importe qui de n’importe quel château,oui,la rue tant aimée par les SDF,tant chérie par les rôdeurs et les mal-logés,devient soudain une aire de prédilection du docteur,de l’imam et du vendeur.La rue a unifié le riche et le pauvre,l’intellectuel et l’ignorant;le prince et le marchand deviennent des partenaires de l’élaboration et de l’écriture de l’Histoire.Mes félicitations au peuple égyptien.   

    aka7 |
    draria |
    khąŁèd nèws{1} |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Licii Rewmi.com
    | histoireblanquefortcaychac
    | Mouvement jeunesse changeme...