réflexion

11 février, 2011

L’Egypte de Moise.

Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 20:20

c’est pénible de quitter son trône après tant d’années de torture et d’agissement despotiques sur un peuple qui ne cherchait qu’à adorer Dieu et à manger à sa faim dignement,c’est dur de rentrer chez-soi après des jours de résistance et de liesse,la rue a fait oublier aux Egyptiens qu’elle n’était pas seulement un espace de promenade et déambulation mais bel et bien,un piédestal sur lequel on peut dorénavant,s’inscrire en martyr,un lieu à partir duquel l’on peut déloger n’importe qui de n’importe quel château,oui,la rue tant aimée par les SDF,tant chérie par les rôdeurs et les mal-logés,devient soudain une aire de prédilection du docteur,de l’imam et du vendeur.La rue a unifié le riche et le pauvre,l’intellectuel et l’ignorant;le prince et le marchand deviennent des partenaires de l’élaboration et de l’écriture de l’Histoire.Mes félicitations au peuple égyptien.   

Laisser un commentaire

aka7 |
draria |
khąŁèd nèws{1} |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Licii Rewmi.com
| histoireblanquefortcaychac
| Mouvement jeunesse changeme...