réflexion

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 5 mars 2011

5 mars, 2011

La maladie du siècle:l’Histoire de l’Homme.

Classé sous Non classé — ghaoutiben @ 14:57

La religion verrait ces évènements sociaux tel qu’elle voyait la dure mission des prophètes qui n’arrêtaient pas d’arpenter les terres à la recherche d’oreilles attentives qui pussent croire à l’unicité de Dieu,tel qu’elle voyait la transcendance de la notion de liberté dans l’esprit des Hommes et tel qu’elle définissait ce qui honorerait l’homme et l’érigerait au sommet de l’éxistence dans son ensemble si vraiment il se pliait aux préceptes de sa croyance.La croyance à la démocratie,à la liberté équivaut à croire en Dieu et non à la patrie,l’ici-bas est trop altéré pour qu’on puisse s’y installer et penser en posséder quoi que ce soit,juste une dose de liberté,cela mérite notre avènement sur terre et c’est Dieu qui le dit et l’éxige.

L’histoire de mon pays n’éxiste pas dehors dans la rue,puisque la loi du silence y règne perpétuellement et le pouvoir sait que le départ vers le paradis se négocie sur les esplanades autour d’un tract préparé timidement.L’histoire de mon pays réside dans les écoles primaires où les maths et les langues cèdent le pas aux narrations héroiques et où les circulaires académiques dictent au gré des humeurs,le plat du jour afin de reconfirmer la pseudo-démarche des réformes pédagogiques.

L’histoire de mon pays,chacun se la raconte à sa façon,chacun se l’approprie comme il l’entend et le vit.Elle n’est ni fictionnelle ni fantastique,l’histoire de mon pays,sauf qu’elle se raconte au passé simple vu que les évènement se passèrent trop vite et le citoyen les oublia à son tour.Il n’y a pas une seule histoire mais des centaines,il n’y pas un seul narrateur(le pouvoir)mais plusieurs,chaque jour on remplit notre sac d’ histoires à dormir debout,d’histoires qui te laissent cloué sur ta chaise tellement la variabilité des paramètres d’oppression et de muselage,tellement le discours » légendificateur »est omniscient.Le rideau du théâtre n’est jamais tombé car jamais levé,on préfère jouer dans les coulisses chez les royalistes piscivores.Ce n’est pas l’histoire du sacrifice qui doit se raconter mais celle qui pourrait pousser l’actuel peuple à l’aimer car se sentant propriétaire et participant,c’est l’histoire qui se tisse par des mains pauvres mais détentrices de secrets traditionnels et de finesse.C’est l’histoire déculpabilisante qui doit se savoir et doit aussi s’enseigner,c’est pour cette raison que nous devons nous préparer à accueillir la matière première pour préparer notre demain propre à nous sans distinction de bien ou de rang.

L’histoire de mon pays est façonnée par des esprits lacunaires et oublieux,par une génération qui a trop détourné le regard sur elle-même et préféré du coup que nous soyons de vrais croyants,de véritables passoires de démagogie verbale,que nous soyons favorables à ce régime emmerdant et aliénant,on nous parlait de mètres-cube de sang,nous qui rêvions de piscine,on nous fascinait par des histoires de princes et de courage,nous qui rêvions d’être toubibes ou mécanos,il fallait deviner notre futur quand on nous culpabilisait sur les fautes d’orthographe et jamais celles de calcul,ce qui les avait prédestinés plus tard aux détournements d’histoires et d’argent.

L’histoire de mon pays regorge de sources non crédibles,sauf celles on l’on dénonce le colonisateur et le Harki,regorge aussi de ressources humaines où l’on peut lire: »Le FLN a tout le temps tué ».     

 

aka7 |
draria |
khąŁèd nèws{1} |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Licii Rewmi.com
| histoireblanquefortcaychac
| Mouvement jeunesse changeme...